[spoiler] Interview de Michael Emerson

Aller en bas

[spoiler] Interview de Michael Emerson

Message par essepe le Ven 15 Sep - 12:34



IGN: Alors est-ce que tu penses qu'Henry Gale a une chance de se racheter cette saison?

Michael Emerson: Oh, oui. Tu veux dire est-ce qu'il va évoluer pour susciter la compassion du téléspectateur? Je crois que oui.


IGN: De quelle façon?

Emerson: Je ne crois pas que ce soit par un changement fondamental dans la vision que nous avons de son personnage dans de nouvelles circonstances ou un autre contexte. Je crois que plus nous verrons ses différentes habitudes, ses problèmes de sa vie de tous les jours, plus nous l'aimerons. Mais je ne suis pas en train de dire que nous allons vraiment, vraiment l'aimer.


IGN: C'est comme si tout le monde dans la série était coupable de quelque chose. De quoi penses-tu qu'Henri Gale est coupable?

Emerson: Je ne sais pas. Hubris? Arrogance? Une trop bonne éducation? Je ne sais pas ce que ça peut être (rires).


IGN: Avant cette série, tu étais célèbre pour avoir joué dans Saw. Quels rapprochements vois-tu entre ces deux personnages « inquiétants » ?

Emerson: Une meilleure question serait qu'est ce qu'il fait que ces personnages interpellent les spectateurs, ou une question encore plus exacte serait pourquoi les spectateurs les perçoivent comme inquiétants? Imaginons que je vais au studio un jour et que je joue de façon neutre – je ne fais aucun jugement sur le personnage. Et alors quand ça sort, avec le montage la musique et tout ce qu'il y a autour, les gens disent « Mon Dieu c'est effrayant! » Mais je ne sais pas quel est l'élément effrayant. Je ne sais pas si c'est quelque chose en moi. Je ne sais pas si c'est le jeu ou la façon de le percevoir. C'est un problème interessant, je pense.


IGN: Maintenant que les spectateurs savent qui tu es, je peux te demander ce que tu savais quand tu as joué ce rôle pour la première fois, et comment tu as ajusté ton jeu pour conserver l'ambiguité du rôle?

Emerson: Je n'avais aucune idée de qui il était ou dans quelle direction les scénaristes allaient avec, ils ne venaient pas nous donner de renseignements sur l'histoire ou quoi que ce soit du genre. Il fallait juste se montrer sur le plateau et dire son texte, mais je crois que les scénaristes évoluaient aussi dans leur idée du personnage. Alors ils ont dû regarder comment je résolvais les petits problèmes du rôle et ils ont pensé « ah... Peut être que c'est bon ». Alors peut être que nous avons tous évolué un peu dans le rôle et trouvé ensemble la direction qu'il a prise , j'ai dû prendre part à son évolution de manière accidentelle, je ne sais pas. Mais non, il n'y a jamais eu de discussion sur l'histoire ou quelque chose comme ça. Je dois dire que c'était vraiment intéressant.


IGN: Est ce que cette absence d'indication a rendu le rôle plus, ou moins difficile à jouer?

Emerson: J'étais en quelque sorte soulagé. Quelque part, ça m'a permis d'établir une façon de jouer en tournant autour des problèmes, d'entrer dans le rôle et d'agir instinctivement, - ce qui est une chose dangereuse, probablement. Je ne voulais pas exagérer le côté instinctif du rôle. Mais c'est allé très bien jusqu'ici, ce qui ne veut pas dire que chaque problème que vous arrivez à résoudre est résolu pour le futur, parce que parfois même la plus petite des difficultés à surmonter est comme pousser une pierre énorme en haut d'une colline: rien de tout ceci n'est simple. Mais je dois reconnaître que le fait d'accomplir ce travail est quelque chose de très agréable.


IGN: Etais-tu un adepte de Lost avant de rejoindre l'équipe?

Emerson: Ma femme est une véritable droguée de Lost, donc la télé était allumée tous les mercredi soir, j'ai dû regarder la plupart des épisodes. Comme je faisais les travaux ménagers et d'autres choses en passant dans la salle à manger, j'étais toujours happé par le show. Mais bien sûr, dès que j'ai eu le rôle, je me suis réellement mis dedans.


IGN: Qui est ton personnage préféré?

Emerson: Je sais que ma femme aime Locke, mais elle aime bien Sayid aussi. Je ne sais pas – il y a trop de personnages attachants pour pouvoir choisir. On ne peut qu'aimer Locke, c'est quelqu'un de gentil et vif, et on ressent de la compassion pour lui. Tu te sens comme si tu étais entre de bonnes mains.


Source : IGN: Interview: Michael Emerson
avatar
essepe
Membre perdu
Membre perdu

Féminin
Nombre de messages : 4462
Age : 40
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 21/08/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [spoiler] Interview de Michael Emerson

Message par Sandrine le Ven 15 Sep - 13:28

J'ai bcp aimé lire cette interview, mici
avatar
Sandrine
Cookies Dharma
Cookies Dharma

Féminin
Nombre de messages : 3230
Age : 35
Localisation : ♥ The Island ♥
Loisirs : Cinéma, musique, Lost, Les 44OO, Prison Break, Desperate Housewives, etc..
Date d'inscription : 14/05/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://planete-de-stars.cinebb.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [spoiler] Interview de Michael Emerson

Message par vol-815-lost le Ven 15 Sep - 14:01

Thomas le père du bébé de Claire serait-il Henry Gale ?
ok c'est pas les même acteurs ils on 20 ans de différence
mais il ce ressemble énormément et un spoiler qui concerne la saison 3 dit que le vrai
prénom d'Henry est Thomas radzinsky !! ^^

vol-815-lost
Victime du crash
Victime du crash

Nombre de messages : 34
Age : 31
Date d'inscription : 04/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [spoiler] Interview de Michael Emerson

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum